Le bob

La compagnie qui aime les enfants avec des patates autour

Édito

salut les amis,

nous voici déjà en mai...
ah... mai... le joli mois, fais ce qu’il te plait...etc...

il est énervant le mois de mai, bob ne sait pas pourquoi mais mai l’énerve.
attention, à l’oral on a l’impression que mémé l’énerve, non ! c’est mai qui l’énerve.
peut-être parce qu’il commence par la fête du travail... la fête du travail...
en france, on a fusionné la fête du travail avec la journée internationale des travailleurs.
peut-être pour que plus personne ne se rappelle pourquoi a été mise en place cette journée...
la journée internationale des travailleurs c’est une commémoration
du massacre de haymarket square.

le massacre de haymarket square c’est quoi ?
bob vous la fait très courte... :
1er mai 1886 à chicago, les ouvriers américains militent pour une journée de travail à 8h
la manifestation est pacificiste et se disperse dans le calme en fin de journée,
c’est le moment que choisissent les forces de l’ordre pour charger.
le bilan est lourd, un manifestant tombe sous les balles des policiers.
august spies, leader anarchiste,
appelle à une nouvelle manifestation en réponse à ces violences policières.
Ce 4 mai à haymarket square, 15 000 manifestants sont présents.
la police tente de disperser la foule.
un orateur crie : « AUX ARMES ».
trois bombes explosent au milieu des forces de l’ordre,
s’en suit une fusillade entre policiers et manifestants.
huit policiers trouvent la mort.
côté ouvriers, le nombre de morts reste flou...
entre 4 et 8, voire plus selon certaines sources...
très vite la police interpelle des militants qu’elle juge responsables, huit au total.

le 21 juin le procès s’ouvre dans l’illinois
(état dont le code pénal est particulièrement draconien)
et deux mois après, les condamnations tombent :
sept condamnés à mort
un condamné à quinze ans de travaux forcés

le verdict étonne car aucun des suspects n’a participé à la fusillade
et seuls trois des présumés coupables étaient présents ce soir là à haymarket place...
mais l’absence du principal auteur de la tuerie
(le lanceur des bombes) sur le banc des accusés
ne peut sauver les condamnés de l’application du code de l’illinois
qui ne fait aucune distinction entre l’auteur immédiat d’un crime et ses complices...

le 11 novembre, 4 militants furent pendus dans la cour de leur prison
sous les yeux d’industriels invités pour l’occasion.
1 se suicidera avant d’être exécuté
et les peines des 3 autres seront commuées en prison à perpétuité.

MAIS (pas le mois, l’adverbe...) un coup de théâtre survient en 1893 !
le nouveau gouverneur de l’illinois libère les trois forçats

pourquoi ?
et bien après une enquête minutieuse, le nouveau gouverneur a démontré
que le jury avait été illégalement et partialement constitué.
le chef du jury, entre autres, avait été désigné par l’accusateur public.
les jurés, au lieu d’être désignés par le sort,
avaient été nommés par le président du tribunal.
le gouverneur dit ensuite :
“il résulte du dossier que le juge a conduit les débats
avec la plus grande cruauté et avec méchanceté
et qu’il a été sciemment la cause de la condamnation de huit hommes.”

l’identité du lanceur de bombes n’a jamais été découverte
même si de nombreux historiens ont travaillé sur différentes hypothèses
– depuis le militant anarchiste rudolph schnaubelt et principal suspect à l’époque,
jusqu’à un agent provocateur employé par l’agence de détective pinkerton
en passant par une autre hypothèse :
la police elle-même aurait provoqué cet attentat
pour justifier une répression plus dure envers les militants anarchistes...

aucune de ces hypothèses n’a été confirmée.

en 1889, le congrès de la seconde internationale socialiste réunie à paris
décide d’un jour international de grève et de manifestation
pour exiger la journée de huit heures.
en hommage aux militants exécutés et aux ouvriers tombés à haymarket,
la journée est fixée le 1er mai 1890.

et voilà,
de rien,

bob

> Prochaines dates

Tout le calendrier de Bob
Du 2 au 8 septembre
Résidence plateau
BAYEUX (14)

Samedi 28 septembre
18h30
Biennale des Illustrateurs
MOULINS (03)

Du 30 octobre au 1er novembre
Horaires à déterminer
Cette série de représentation(s) bénéficie du soutien financier de Spectacle vivant en Bretagne
Festival Segni d’Infanzia
MANTOUE (Italie)

Du 3 au 5 novembre
Dim 3 nov / 17h / Séance en LSF
Lun 4 nov / 15h30 / Séance en LSF
Mar 5 nov / 9h45 et 14h30
Théâtre Massalia / Festival En Ribambelle !
MARSEILLE (13)

Du 7 au 8 novembre
Jeu 7 nov / 14h30
Ven 8 nov / 14h30 et 18h30
Espace Gérard Philippe - Scènes. & Cinés
PORT SAINT LOUIS DU RHÔNE (13)

Vendredi 29 novembre
Ven 29 nov / 15h (scolaire) et 20h
Espace 110
ILLZACH (68)

Du 6 au 7 décembre
Ven 6 dec / 10h et 14h
Sam7 dec / horaire à déterminer
Salle des fêtes
MARTIGNÉ FERCHAUD (35)

Toutes les dates